EROS JOURNAL David Pressault | Traces-Chorégraphes
SOUK-CITÉ 2
ELLE RESPIRE ENCORE Jérémie Niel | Traces-Hors-Sentiers
LA VIE ATTEND David Albert-Toth & Emily Gualtieri | Traces-Chorégraphes
PLUTON - ACTE 3 La 2e Porte à Gauche | Traces-Hors-Sentiers

Saison 2017-18

Vendredi 8 septembre 2017 -- 19 H
David Albert-Toth & Emily Gualtieri
27. 28. 29. 30 sept. - 4. 5. 6. 7 oct. 2017 - 20 H
David Pressault
26. 27. 28. 31 oct. + 1. 2. 3. 4 nov. 2017 - 20H
Jérémie Niel
14. 15. 16 mars 2018 - 19 H + 17 mars 2018 - 16 H
La 2e Porte à Gauche
22. 23. 24 + 27. 28. 29. 30. 31 mars 2018 - 20 H

Abonnez-vous à notre infolettre

Reporters Audacieux 2016-17

 

PIERRE CHABLIN 
Depuis le sud de la France jusqu'à Montréal, Pierre Chablin s'est inscrit dans un parcours empli de curiosité pour le monde de l'art. Ayant débuté dans une voie musicale en pratiquant différents instruments, Pierre découvre l'univers théâtral par un concours de circonstances s'introduisant au cœur de la scène pour accompagner les acteurs d'une troupe d'Aix-en-Provence. Lors de cette première approche, il tombe amoureux de ce milieu et s'implique activement pour en être un acteur. Tout en s'épanouissant sur scène, Pierre découvre le cinéma qui le poussera à entreprendre des études à Montréal. En mêlant ces différents médiums artistiques, il découvre, rencontre, s'implique, pour finalement créer, avec d'autres passionnés, de nombreux projets autant théâtraux que cinématographiques.

MATHILDE CURTAUD
Partie de France à 18 ans pour Montréal, Mathilde Curtaud a toujours baigné dans l’art. Ses parents l’emmenant bon gré mal gré de musée en musée, de théâtre en théâtre, elle finit par attraper leur passion. Aujourd’hui en troisième année de baccalauréat en Lettres et Sciences Humaines à l’Université de Montréal, sa formation conjugue histoire, philosophie, histoire de l’art, littérature française et comparée. Grâce à l’université, Mathilde élargit sa culture générale en prenant des cours hétéroclites qui tentent de combler sa curiosité. La danse contemporaine, bastion encore peu exploré, lui ouvre aujourd’hui les bras avec ce projet de Danse Cité. Reporters Audacieux lui permettra, qui plus est, de se frotter au journalisme, qu’elle prévoit d’étudier après son baccalauréat. 

CAROLINE GIGNAC
Grande passionnée de la vie, Caroline Gignac cumule diverses expériences artistiques. Elle débute par une formation en interprétation théâtrale au Cégep de St-Hyacinthe où elle développe un intérêt pour le mouvement. Elle assouvit cette curiosité par une formation intensive d'un an à l'École de danse de Québec. Cela devient pour elle l'opportunité de développer une réflexion sur le langage scénique dansé. Riche de connaissances, elle retourne à ses premiers amours en poursuivant des études universitaires en art dramatique à l'Université du Québec à Montréal. Poussée par une soif de nouveauté elle se rend jusqu’à Paris où elle séjourne le temps d’un semestre à la Sorbonne Nouvelle. Son regard artistique ne fait que se développer et se singulariser grâce à des rencontres, des stages et des opportunités de travail enrichissantes. 

LA LOBA 
Pré-papier : Caroline Gignac - Dramaturge, quand le corps raconte une histoire 
Pré-papier : Mathilde Curtaud - Une rencontre avec Aurélie Pedron 
Pré-papier : Pierre Chablin - Une rencontre avec Anne Thériault  

Critique : Caroline Gignac 
Critique : Mathilde Curtaud
Critique : Pierre Chablin
 

AQUA KHORIA
Critique : Pierre Chablin 
Critique : Caroline Gignac
Critique : Mathilde Curtaud

ELLE-MOI. D'un bout du monde à l'autre
Pré-papier : Pierre Chablin rencontre Katia Gagné 
Pré-papier : Caroline Gignac rencontre Lina Malenfant 
Pré-papier : Mathilde Curtaud rencontre Ève Garnier  

Critique : Pierre Chablin 
Critique : Caroline Gignac
Critique : Mathilde Curtaud  

TIERRA
Pré-papier : Caroline Gignac rencontre Ginette Laurin
 

Critique : Caroline Gignac - "TIERRA : ENGENDRER LA SECOUSSE."
Critique : Mathilde Curtaud
Critique : Pierre Chablin



 

© 2017-2018 Danse-Cité - Services internautiques fournis par jm+