Saison 2014-15

Heidi Strauss
1er au 4 octobre 2014 à 20 H
Michel F Côté & Catherine Tardif
12 au 14 novembre à 20 H / 15 novembre à 16 H -- 2014
Sandrine Lafond
26 au 28 février + 5 au 7 mars 2015 à 19 H 30
Élodie Lombardo
Les soeurs Schmutt
1er au 4 + 8 au 11 avril 2015

Abonnez-vous à notre infolettre

Corps caverneux

Aurélie Pedron
Traces-Chorégraphes
du 31 janvier au 3 février, 2013
Jeudis-causeries : exceptionnellement le vendredi 1er février après la représentation. Animation : Dena Davida
Studio Hydro-Québec du Monument-National
1182, boulevard Saint-Laurent
Saint-Laurent
Billetterie Articulée 514.871.2224

31 janvier + 1er février + 2 février ___ 19h30
3 février ________________________ 16h
_ _ 

Après avoir sondé l’identité féminine et ses tabous avec son spectacle CHAIR en 2011, la chorégraphe Aurélie Pedron poursuit son exploration des polarités dans Corps caverneux et réunit trois interprètes masculins d’âges différents : Félix Beaulieu-Duchesneau, Daniel Soulières et Lael Stellick. Unique, chacun peut également représenter une strate d’une même entité, éclairée ou tamisée grâce à une manipulation de lampes au sol et d’objets lumineux. Des accessoires occupent la scène : structure d’accordéon, gros tuyaux industriels, landau, bassine, et offrent de multiples possibilités sonores et lumineuses. C’est au contact des divers matériaux – détournés de leur usage habituel – que les corps de ces hommes se révèlent et s’expriment, que le mouvement déploie sa poésie visuelle et sensorielle.

Avec son double regard de vidéaste et de chorégraphe, Aurélie Pedron travaille le détail de l’image dans cette mise en scène à la fois foisonnante d’objets et minimale du geste. Les lumières sont ici le cadre du mouvement et sa source même ; les ombres, son dédoublement et sa projection. Au son de compositions musicales signées Laurent Aglat, la chorégraphe creuse ces zones de clair-obscur : affirmation de soi, rapport à l’enfance, sensualité, solitude, violence sourde, ambivalence entre la puissance et la fragilité… comme autant de fragments ou d’échos possibles à cette fouille dans les replis de ces corps caverneux.

Chorégraphe AURÉLIE PEDRON
Interprètes FÉLIX BEAULIEU-DUCHESNEAU, DANIEL SOULIÈRES et LAEL STELLICK 
Création de la sculpture d’accordéon JEREMY GORDANEER Structure scénographique MARILÈNE BASTIEN 
Conception des lumières AURÉLIE PEDRON avec la précieuse collaboration de MARC PARENT 
Accessoires MARC-ANDRÉ LABELLE Création d'objets lumineux et soutien technique PAUL CHAMBERS
Musique LAURENT AGLAT Conseillère artistique INDIANA ESCACH Répétitrices SARAH DELL'AVA et ANNIE GAGNON

Félix Beaulieu-Duchesneau © Izabel ZimmerDaniel Soulieres © Nicolas RuelLael Stellick
Dépliant de saison_Pour mieux voir, Aurélie Pedron© Nicolas Ruelimage dépliant de saison de Tangente pour Corps caverneux © Aurélie Pedron© Nicolas Ruel© Nicolas Ruel© Nicolas RuelLael Stellick © Sandra Lynn BélangerFélix Beaulieu-Duchesneau et Lael Stellick © Frédérick DuchesneDaniel Soulières © Frédérick DuchesneLael Stellick © Frédérick DuchesneDaniel Soulières et Lael Stellick © Frédérick DuchesneFélix Beaulieu-Duchesneau © Frédérick DuchesneDaniel Soulières © Frédéric ChaisLael Stellick et Félix Beaulieu-Duchesneau © Sandra Lynn BélangerLael Stellick © Frédéric ChaisDaniel Soulières et Lael Stellick © Sandra Lynn BélangerDaniel Soulières © Sandra Lynn Bélanger

D’Aurélie Pedron (que je ne connaissais pas et pas plus maintenant) j’estime dorénavant l’engagement viscéral, l’investigation en profondeur, ce parlé des tripes et une polyvalence artistique qui cache mal qu’elle n’en est sans doute pas à son premier médium créatif.
Manon Gerbier, pour Chair, Dfdanse, 2011

La compagnie Danse-Cité est heureuse de s’associer avec Tangente pour accompagner le travail de cette jeune chorégraphe.

Une présentation de Danse-Cité et de Tangente.
Une production de Danse-Cité en collaboration avec Lilith & Cie. Lors de sa création, cette œuvre a bénéficié du soutien financier de Danse-Cité. 
Résidences de création : Circuit-Est centre chorégraphique et le Département de danse de l’UQAM.
Aurélie Pedron a bénéficié du Programme d'aide aux artistes en danse du Département de danse de l'Université du Québec à Montréal. 
Un grand merci à O Vertigo.